mercredi 21 mai 2008

Le Liban est un rubicube

Aujourd'hui, le Liban semble se diriger vers une "sortie de crise" qui dure depuis près de 18 mois.
18 mois pour parvenir à un accord... 18 mois pour résoudre le(s) problème(s) de ce petit pays habité par autant de communautés religieuses.
A supposer qu'ils aient été réellement réglés.
Que dis-je 18 mois?! 18 ans!
Après avoir exaspéré les Libanais, nos marchands de tapis politiques ont décidé d'aller exaspérer les Qatariotes, en leur tendant le rubicube libanais.
L'exaspération vient certainement du fait qu'alors que tout le monde était d'accord sur la personnalité devant exercer les fonctions de Président de la République en Ruine, personne n'arrivait à l'y mettre.
En l'espace de cinq jours à Doha, des communiqués et des dépêches aussi optimistes que pessismistes se sont succédés. A croire que certains ne voulaient pas se mettre d'accord.
Rééquilibrage? Elections? Cooptation? Loi électorale? Majorité qualifiée ou simplette? Résistance nationale ou islamique?
Attendons voir. Restons optimistes. Inchallah kheir comme on dit.
Une nouvelle page s'écrit peut-être, avec tous les Libanais sans exclusion, ceux imberbes et ceux à la pilosité au menton douteuse.
Aujourd'hui, nous pourrons nous gaver de baklawa au son inquiétant des feux d'artifice pour fêter cet accord...
En espérant que personne ne tente de (re)jouer avec le rubicube libanais...
JP A.

8 commentaires:

kheireddine a dit…

Salut JIPé, je viens de remarquer ton blog, Mabrouk! Je viens de lancer le mien aussi! J'ajoute ton blong à mes liens :)

Marillionlb a dit…

Mabrook pour le blog !

mc a dit…

mabrouuuuk

les libnais ont envie de parler, d'expliquer leur Liban, chose que je ressens tous les jours en discutant(de tout et de rien) avec mes amis français....

frenchy a dit…

Sur les solutions
je dirais plutot que le déplacement des dirigeants libanais a permis "l'interruption des contacts" avec les partis étrangers et notamment plus particulièrement américains

Avant, il y avait une solution, feltman se rendait à Bickfaya puis à Maarab puis à Moukhtara, on avait des déclarations fumeuses et hop plus de compromis.

Pour cela peut être que l'essentiel des compromis s'est faite au détriment de ceux qui déclaraient ne jamais vouloir souleiman comme président (geagea), ne jamais accepter la loi électorale de 1960 (Gemayel-Geagea), ne jamais accepter de véto pour l'opposition (Joumblatt via marwan hamadeh)

A remarquer également que hier sisson était chez arslan et aujourd'hui chez aoun, ce qui n'a plus été le cas depuis plus d'un an pour un représentant américain.
Plus l'atmosphère moins tendue entre la syrie et israel d'un coté mais aussi entre les USA et l'Iran (via Sadr City)

Peut être sommes nous à la veille d'une large recomposition du paysage politique libanais par rapport à ces nouvelles donnes.

L'essentiel aujourd'hui n'est pas de ressasser le passé, mais de voir comment le passé et le présent vont impacter le Liban à l'avenir.

JiPé a dit…

@ tous

merci pour vos encouragements. Effectivement, les blogs poussent comme des champignons en ce moment!

@ frenchy
Je ne sais pas si ton commentaire était réellement destiné à mon blog ;)

Quoi qu'il en soit, après Doha, je ne suis ni optimiste ni pessimiste, mais plutôt prudent.

Et quoi que l'on dise, le passé au Liban est toujours présent puisque nous avons les mêmes piètres dinosaures politiques depuis plus de 30 ans.

frenchy a dit…

si si , il expliquait la partie du billet
voyage à doha + la conclusion
"En espérant que personne ne tente de (re)jouer avec le rubicube libanais..."
c'était le rubicube que j'expliquais.

Cédric a dit…

Bienvenu sur la blogosphère! Le coup de foudre pour le Liban et les libanaise vient également de m'y amener...

Masslama,

Krystel a dit…

Jpull!

mabrouk lal blog...j'avais de la lecture a rattraper avant de te poster un comment. chapeau. C'est une chouette initiative que t'as pris, parce que je pense que nous sommes nombreux a vouloir exprimer notre ressenti sur notre cher bled, a ressasser le vécu et a s'interroger sur nos appréhensions futures tout prenant en compte qu'a chaque jour suffit sa peine. Well done, keep going pour qu'on puisse tous en profiter et partager tes idees.

En espérant que personne ne tente de (re)jouer avec le rubicube libanais, (tres vrai), chtembrasse.

Krys